Profils de pneus

Si certains conducteurs ne choisissent leur pneu qu’en fonction du manufacturier, du prix ou encore des dimensions, d’autres apportent une attention très particulière à la structure et la sculpture de celui-ci. En effet, la sculpture du pneumatique est essentielle, car c’est elle qui détermine les performances du pneu. Alors quels sont les différentes formes de pneu ? Quelle structure adapter et quels sont les meilleurs types de sculpture ?

Principalement, on peut classer les pneus en 3 grandes catégories de sculpture :

  • le profil directionnel
  • le profil asymétrique
  • le profil symétrique, appelé également non directionnel

L’importance entre le choix d’un profil directionnel ou non porte sur le sens de roulement. Un pneu avec un profil symétrique peut être monté indifféremment à gauche ou à droite, alors qu’avec un profil directionnel on ne peut le faire que d’avant en arrière.

La structure d’un pneu symétrique est rigoureusement identique pour chaque moitié du pneu et on retrouve une sculpture de la bande de roulement qui permet une excellente tenue de route et convient très bien aux citadines ou compactes.

Un profil asymétrique présente quant à lui une différence notable dans sa structure, puisque l’on trouve une sculpture différente à l’intérieur et à l’extérieur de la bande de roulement. La partie interne visera à drainer au mieux l’eau pour minimiser l’aquaplaning alors que l’extérieur jouera sur la stabilité dans les virages et la maniabilité. Ce type de structure est fort apprécié des conducteurs de berlines milieu de gamme qui recherchent avant tout la sécurité.

Le profil directionnel, aisément reconnaissable avec sa sculpture en forme de V est le profil préféré des conducteurs de voiture sportive ou aimant conduire à vitesse un peu élevée. La structure de ce pneu est étudiée pour favoriser l’évacuation de l’eau ou de la neige vers le bas pour une meilleure adhérence sur sol mouillé ou enneigé et également pour accroître la motricité.

Partager cet article :