Vigilance sécurité 3 : Réparation d’un pneu

Les professionnels de votre centre Eurotyre sont à votre service pour vous expliquer comment réagir en cas de crevaison, mais aussi vous expliquer qu’il existe une technique pour faire la réparation d’un pneu crevé ou en crevaison lente. Peut-on réparer tous les pneus crevés ? Est-ce coûteux ? Suivez les conseils de vrais experts du pneu.

La réparation d’un pneu : quand ?
Un pneu qui présente des signes d’usure, sur gonflé ou sous-gonflé, met l’automobiliste en danger. Dans la pire des situations, il se peut que le pneu éclate et que l’automobiliste n’ait plus le contrôle de son véhicule. Au mieux, une simple crevaison notamment sur le pneu présente un aspect craquelé sur l’extérieur. Apprenez qu’un pneu endommagé peut être réparé notamment si les signes de dommage sont moindres, comme, par exemple, un dégât sur la bande de roulement du pneu. En cas de crevaison, un pneu trop usé ou craquelé sera automatiquement remplacé. Il existe quelques signes avant-coureurs :

  • Le pneu semble dégonflé. Un pneu dégonflé ne signifie pas qu’il est crevé. D’autres raisons comme l’oxydation de la jante peuvent en être la cause.
  • Le pneu se dégonfle régulièrement. Malgré vos regonflages réguliers, votre pneu a tendance à se dégonfler anormalement. Il s’agit probablement d’une crevaison lente.

La réparation va dépendre de trois critères : l’état du pneu, la taille de l’entaille et de la position de la crevaison. Dans tous les cas, il est essentiel de demander conseil aux professionnels d’Eurotyre. Un pneu réparé coûte beaucoup moins cher que son remplacement.

La réparation d’un pneu : une technique complexe
La réparation d’un pneu ne peut être effectuée que par un professionnel. Le mécanicien intervient en 6 étapes :

  • Examen du pneu pour connaître son état. Un examen est effectué sur l’intérieur du pneu ainsi que sur l’extérieur. Un regard approfondi a lieu ensuite sur l’entaille. L’intérieur du pneu comme l’extérieur doit être comme neuf.
  • Nettoyage du pneu.
  • Alésage de l’entaille avec un retrait de la gomme.
  • Choix de la technique : pose d’une mèche de bouchage ou pose d’une pièce particulière que les techniciens appellent un champignon.
  • Test du pneu pour une sécurité optimale après la réparation.

Un pneu qui est réparé à la suite d’une crevaison perd de sa capacité. Les experts Eurotyre vous conseillent de ne pas réparer le pneu plus de deux fois.

Partager cet article :