FAQ Quand remplacer les différents composants des freins ?

Quand remplacer ses disques et plaquettes de frein ?
Les disques et plaquettes de frein sont des composants essentiels des freins. Les disques de frein sont fixés sur les roues et vont les ralentir à l’aide d’un pincement des plaquettes de frein. Les disques sont donc indissociables des plaquettes. Le carnet constructeur de votre véhicule vous indique à quelle fréquence les disques et les plaquettes de frein doivent être changés. De manière générale, un remplacement tous les 60 000 kilomètres est conseillé. En effet, les disques peuvent être rayés, fissurés, ou cassés, tandis que les plaquettes peuvent subir des écarts d’usure.

Quand remplacer ses freins à tambour ?
Les freins à tambour font partie des freins arrière et servent à ralentir les roues arrière. Ils sont composés de mâchoires munies de garnitures, d’un actionneur et de ressorts. Lorsque le système de freinage arrière est activé par le transfert de pression du liquide de frein, les mâchoires se frottent au tambour et permettent le ralentissement du véhicule. L’entretien des freins à tambour est primordial. Ils nécessitent un dépoussiérage à partir de 60 000 kilomètres. Ils peuvent être changés tous les 80 000 kilomètres. On considère que la distance de 140 000 kilomètres est la limite à laquelle les freins à tambour doivent être remplacés.

Quand remplacer le liquide de frein ?
Lorsque vous appuyez sur votre pédale de frein, le liquide de frein transfert l’effort depuis le maître-cylindre jusqu’aux freins. Le système de freinage est dit à commande hydraulique. Le frottement des plaquettes sur les disques créant de fortes températures, il détériore petit à petit le liquide de frein. Le liquide de frein est également sensible aux fortes chaleurs et à l’humidité subies pendant l’été. Le liquide de frein doit être renouvelé tous les deux à quatre ans afin de garantir la sécurité du conducteur. Lors de vos visites de routine chez un professionnel, le liquide de frein est inspecté pour détecter toute dégradation anormale.

Partager cet article :