Coffre de toit ou remorque : que choisir ?

16 février 2022

De plus en plus de familles s’équipent d’un coffre de toit ou d’une remorque pour augmenter le volume de stockage de leur véhicule. Il faut dire que chaque année, nombreux sont ceux qui s’affolent en voyant l’amoncellement de bagages à faire rentrer dans le coffre lors du départ en vacances !

Pour éviter de renoncer à tel ou tel équipement et bénéficier d’un meilleur accès aux bagages stockés dans l’habitacle, on trouve des coffres de toit et des remorques de toutes les tailles, pour tous les budgets. Leur avantage : on ne les utilise qu’une ou deux fois par an.

On évite ainsi d’acheter une voiture plus grande, plus chère et plus difficile à manier, surtout en ville. Cependant, ces deux solutions de stockage correspondent à des usages bien différents, et mieux vaut prendre le temps de réfléchir à son besoin pour ne pas être déçu !

Voiture avec un coffre de toit au bord d'une route enneigée.

Atouts et points faibles

Les vacances en famille se profilent à l’horizon, mais vous ne voyez pas comment faire rentrer les valises, les combinaisons de ski et la luge du petit dernier dans la voiture ?

Pas de panique ! L’accessoire le plus répandu parmi les familles nombreuses est sans conteste le coffre de toit. Souple (petits trajets occasionnels) ou rigide, le coffre de toit se fixe directement sur les barres de toit.

Il ne perturbe en rien la conduite et ne pose aucun souci de carte grise ou d’immatriculation. Attention à la charge ! Il n’est pas possible de charger plus de 75 kg dans un coffre de toit.

À l’inverse, la remorque permet de tracter des charges beaucoup plus importantes. Elle nécessite l’installation d’un attelage complet, avec faisceau de câbles pour pouvoir brancher les feux. Très polyvalente, la remorque peut servir tout au long de l’année (jardinage, bricolage, encombrants).

Certains modèles de remorques peuvent être couverts par un toit, pour y fixer des vélos : une opportunité pour ceux qui aiment les vacances sportives et préparent déjà l’été !

Conduire avec un coffre de toit ou une remorque

Voiture roulant sur autoroute avec une remorque couverte à l'arrière.

Beaucoup de conducteurs apprécient le coffre de toit car il ne modifie pas les conditions de conduite (attention toutefois aux parkings souterrains !) Cependant, au-delà du poids limité, le coffre de toit peut vite entraîner une surconsommation de carburant, surtout lors d’un long trajet sur autoroute.

En effet, malgré les lignes travaillées des modèles récents, l’aérodynamisme de la voiture n’est plus le même. Au contraire, la remorque ne modifie pas la structure aérodynamique de la voiture. Son poids, souvent supérieur aux 75kg du coffre de toit, peut cependant augmenter la consommation sur des petits trajets.

C’est essentiellement sur un long trajet régulier que l’impact de la remorque sur la consommation est le plus faible. Si vous conduisez avec une remorque, réduisez votre vitesse pour pouvoir freiner efficacement.

Vous l’aurez compris ; il n’y a pas de solution idéale entre un coffre de toit et une remorque. Plus simple, le coffre de toit apporte moins de volume qu’une remorque. Plus polyvalente, la remorque apporte aussi une capacité de rangement plus importante. Elle nécessite par contre d’adapter sa conduite et d’être en conformité avec le Code de la route (il faut se munir du permis E pour tracter une remorque de plus de 750 kg).

Conseil du pro : Coffre de toit ou remorque, il est impératif de respecter le poids total autorisé en charge (PTAC) de votre véhicule ! Par ailleurs, veillez toujours à bien attacher les objets les plus lourds pour éviter tout déséquilibre à la conduite.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email