Comment gérer les embouteillages saisonniers ?

10 août 2020

Ah, l’été et ses joies des routes qui fourmillent de vacanciers tous ravis d’être sur le chemin de la détente ! Bien que les vacances soient un moment privilégié, vous ne serez pas seuls sur les routes et nous vous donnons nos conseils pour rouler futé et pour ne pas angoisser pendant les redoutables embouteillages d’été. 

Prendre soin de la mécanique 

Lorsque vous êtes retenus dans les embouteillages, la conduite que vous adaptez impacte fortement la mécanique : 

Avant de partir pour de longs trajets estivaux, il est primordial d’effectuer un check-up complet de son véhicule en vérifiant si vos ampoules fonctionnent ; les signaux lumineux sont une des sources de prise d’information principale. Le niveaux des liquides est également à vérifier ainsi que la pression des pneus. L’essentiel c’est qu’aucun élément mécanique ne nécessite de réparation. 

Dans un premier temps la consommation d’essence augmente. Un facteur qui influence généralement la consommation, c’est bien la climatisation ! En été elle peut s’avérer indispensable aux vues des températures estivales mais fait baisser le niveau de carburant. Notre conseil : Ne laissez pas la climatisation tourner. Une fois que vous avez atteint la température idéale, coupez le dispositif. 

Adapter sa vitesse 

La vitesse joue un rôle primordial dans cette situation ; afin de fluidifier le trafic mais aussi d’éviter le risque d’accident il est important de : 

  • Rouler avec une vitesse la plus constante possible 
  • Garder une distance de sécurité suffisante avec le véhicule devant le vôtre afin d’anticiper un éventuel coup de frein 
  • Limiter les changements de voies. Ce n’est pas interdit dans une situation d’embouteillage, cependant, il vaut mieux y avoir recours le moins possible. 

Restez Zen 

Nous le savons tous, les embouteillages sont sources de stress et d’énervement. Et encore plus pendant la période estivale car l’impatience d’arriver à destination des vacances est à son apogée ! Pour ne pas céder à la colère excessive, voici une liste d’exercices et conseils que vous pouvez appliquer dans les “bouchons”  : 

  • Écouter de la musique ou une émission/ podcast 
  • Écouter l’info trafic pour être informer 
  • Faire des exercices de respiration 
  • Se masser le contour des yeux pour détendre les muscles faciaux 
  • Des jeux pour se divertir et divertir les enfants s’ils sont à bord 
  • Pratiquer la visualisation : focaliser ses pensées sur votre futur lieu de villégiature, le repas du soir, un projet.. 
  • Faire une pause sur une aire dédiée et se reposer 
  • S’hydrater 

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email