Comment imagine-t-on la voiture du futur ?

21 avril 2022

L’innovation automobile est en perpétuel émulation. Entre la technologie, les enjeux environnementaux et les rêves de mobilité, imaginer la voiture du futur relève du défi !

On voit régulièrement, comme récemment au Salon Automobile de Lyon, des concept cars présentés par les constructeurs. Ces voitures futuristes affichent souvent des lignes avant-gardistes qui leur donnent un air de science fiction…

Elles sont pourtant bien réelles. Et même si elles ne sont pas vouées à la commercialisation, elles permettent de se faire une idée des voitures de demain. À Lyon, les visiteurs ont ainsi pu découvrir le Dacia Bigster et le R5 Prototype 100 % électrique.

La présentation du concept car marque en réalité l’aboutissement d’un long processus. Dans l’industrie automobile, comme dans beaucoup de secteurs, tout part d’une idée.

Les équipes R&D des constructeurs automobiles doivent conjuguer l’ingénierie pour intégrer les innovations technologiques, le design pour travailler l’ergonomie, et le marketing pour répondre aux attentes des consommateurs.

Vient ensuite la maquette à l’échelle 1, puis le concept car que l’on expose dans les salons spécialisés. Objectif : mesurer l’intérêt du grand public et de la presse spécialisée pour cette future voiture.

Lorsque le concept car s’est montré convaincant, on lance le prototype ! Cet « exemplaire 0 » sert à tester la fiabilité du modèle et à corriger ses défauts avant la production de masse.

Suivent enfin les phases d’industrialisation, puis de commercialisation qui donnent vie à cette « voiture du futur » devenue réalité…

Vue graphique d'une voiture futuriste

Voiture du futur : répondre aux enjeux de demain

Les créateurs d’automobiles font désormais face à des enjeux colossaux liés à la mobilité. Prix de l’énergie, pollution, gaz à effet de serre sont les problématiques centrales de la mobilité du futur.

Dans ce contexte, les réglementations se durcissent pour réduire l’impact environnemental du parc automobile. L’accès aux Zones à Faibles Émissions (ZFE) est désormais interdit aux véhicules munis d’une vignette Crit’Air 4.

À partir de juillet 2022, ce sera au tour des véhicules Crit’Air 3. Enfin, l’interdiction des véhicules polluants devrait être élargie à toutes les agglomérations de plus de 150 000 habitants d’ici 2025.

Les voitures de demain, qui se préparent aujourd’hui, vont devoir se tourner vers de nouvelles énergies. L’électrique a le vent en poupe, avec la multiplication des modèles et l’émergence de bornes de recharge en milieu urbain. L’emblématique Zoé, sortie en 2012, a fait des émules ! La majorité des constructeurs ont enrichi leur gamme de véhicules électriques.

Mais il existe d’autres pistes de motorisation « propre ». Le moteur à hydrogène fait notamment l’objet de nombreuses études. Son avantage : Une plus grande autonomie qu’une voiture électrique « classique » grâce à une pile à hydrogène qui produit directement l’électricité.

Pour résoudre le problème de la production d’énergie, certains se tournent vers le photovoltaïque… La voiture solaire, une utopie ? La société Lightyear a transformé ce rêve en réalité avec sa voiture solaire, la Lightyear One !

Commercialisée en édition limitée (946 modèles), cette voiture possède des capteurs photovoltaïques intégrés dans la carrosserie. Une technologie qui intéresse d’autres marques, comme Tesla ou Volkswagen.

Vue conceptuelle de la ville du futur, avec une silhouette de voiture futuriste

Voitures autonomes, voitures volantes… la voiture futuriste existe déjà !

Elle a laissé beaucoup de gens perplexes à sa sortie… La mini-voiture Citroën Ami a pourtant bel et bien rencontré le succès ! Il faut dire qu’elle apporte une réponse pertinente aux attentes des citadins : facile à manier dans les petites rues, pratique à garer et électrique.

Au-delà des micro-voitures, réservées aux petits trajets urbains, de nouveaux véhicules révolutionnent les standards. On pense notamment à la voiture électrique autonome rendue célèbre par Tesla.

Tous les véhicules de ce constructeur sont équipés du Autopilot. Ce système assure la régulation de vitesse et le maintien de voie. Cependant, la voiture autonome qui se dirige sans intervention humaine n’est pas encore au point !

De nombreuses sociétés travaillent à perfectionner la conduite autonome. La 5G a marqué une avancée significative dans ce domaine. On peut ainsi imaginer que les véhicules puissent communiquer entre eux, pour signaler un danger ou éviter une collision.

Les nouvelles technologies s’invitent à bord des voitures du futur. On parle d’intelligence artificielle pour développer des assistants vocaux, ou encore de réalité augmentée sur les pare-brise.

Et puisque l’innovation automobile repousse toujours ses limites, certains imaginent l’avenir à bord d’une voiture volante ! Il existe même un modèle, l’Aéromobil, fabriqué par une start-up slovaque. Seul bémol : il faut un permis de conduire et un brevet de pilote pour l’utiliser !

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email