Pollution, consommation, énergie… l’automobile fait sa révolution !

28 septembre 2020

Émissions de CO2, nuisances sonores, recours aux énergies fossiles… la voiture thermique que nous connaissons tous est de plus en plus montrée du doigt. Les restrictions de circulation dans les grandes métropoles sont devenues monnaie courante lors des pics de pollution, et certaines villes envisagent même de bannir définitivement les véhicules diesel. Les mobilités dites “propres” comme le vélo se réinventent et font de nouveaux adeptes en milieu urbain. Mais la voiture particulière n’a pas dit son dernier mot ! Synonyme de liberté, gage d’autonomie, capable de s’adapter à tous les types de trajets, l’automobile a encore de belles cartes à jouer et les constructeurs ne s’y sont pas trompés. Dernier exemple en date : le quadricycle électrique AMI lancé ces dernières semaines avec un concept tout à fait novateur. Cette petite voiture qui se conduit sans permis dès 14 ans bouleverse nos habitudes, puisqu’on peut l’acheter en quelques clics sur internet et dans deux enseignes de produits high tech. Fun, abordable et non polluant, cet « ovni » tente de répondre aux préoccupations actuelles où se mêlent désir de liberté et réduction de la pollution. Il s’inscrit également dans un mouvement de fond initié il y a quelques années, et qui annonce une profonde mutation du monde de l’automobile. 

 Les voitures hybrides et hybrides rechargeables : plus d’économies, moins de pollution

Présentes sur les routes depuis des années, les voitures hybrides ont trouvé leur public. Elles séduisent même de plus en plus : en 2019, le marché de l’hybride en France a bondi de près de 18 % ! Il faut dire que ce type de motorisation ne manque pas d’atout : en combinant deux sources d’énergie (moteur thermique + moteur électrique), les véhicules hybrides permettent de réduire la consommation de carburant et contribuent à réduire les émissions de CO2 dans l’atmosphère. Concrètement, le moteur à essence entraîne les roues, tandis que le moteur électrique propulse la voiture à faible vitesse et assiste le moteur thermique dans les accélérations. Les constructeurs proposent désormais deux technologies hybrides : l’hybride classique et l’hybride rechargeable. Si le moteur hybride classique se recharge en autonomie et roule en 100 % électrique sur de courtes distances, l’hybride rechargeable peut être branché sur le réseau électrique, et promet une autonomie en mode propre pouvant atteindre 60 km ! 

Parfaite pour rouler en ville sans bruit et sans émissions, la voiture hybride parcourt sans problème les longues distances grâce à son moteur thermique : c’est le compromis idéal pour tous ceux qui roulent en milieu urbain – périurbain en semaine… et qui souhaitent s’évader le weekend sans contraintes ! 

Les voitures électriques : bien plus qu’une étincelle !

Convaincus de l’importance des enjeux environnementaux et de l’impact du rejet de particules fines sur la santé, les constructeurs se sont lancés dans création de véhicules 100 % électriques. Les progrès se sont accélérés ces dernières années, et le marché propose aujourd’hui des voitures électriques aux performances tout à fait intéressantes. Sur un véhicule 100 % électrique, le moteur exclusivement alimenté par une batterie accélère et ralentit de façon continue. Plus de boîte de vitesses, plus d’embrayage : bienvenue dans l’ère de la conduite souple ! La voiture électrique ne rejette pas de CO2 ni de particules fines en roulant, ce qui explique son succès croissant parmi les mobilités urbaines dans le cadre du développement durable et de la lutte contre la pollution. Sur le plan technique, la voiture électrique permet d’économiser un grand nombre d’opérations sur l’entretien : pas de vidange, pas de contrôle pollution, pas de filtre anti-pollution ou de pot d’échappement à remplacer, ni de courroie de distribution… 

Rouler en électrique, c’est aussi bénéficier d’une énergie bon marché, puisque l’électricité est en moyenne bien moins chère que les carburants classiques (essence ou diesel). Attention cependant à bien intégrer le coût de la batterie dans votre budget. Il existe deux formules, la location ou l’achat, qui répondent à des attentes différentes. Les batteries nouvelle génération couvrent 100 à 500 km : une autonomie parfaite pour les trajets quotidiens et de petites virées locales !

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email