Révisez votre véhicule avec Eurotyre : entretien, révision, vidange…

Prenez la route de la sécurité pendant les fêtes

17 décembre 2020

Les fêtes de décembre sont connues comme les moments les plus joyeux de l’année ! Noël, la nouvelle année… tant d’occasions pour se retrouver en famille et entre amis pour savourer un bon repas, accompagné de quelques verres. Pourtant en cette période de festivités, nombreux sont ceux qui oublient que l’alcool est l’un des principaux ennemis de la route. 

Eurotyre vous rappelle les bons gestes à adopter pour que Noël continue d’être la plus belle période de l’année !

Alcool sur la route : les chiffres clés

  • En France, l’alcool représente 30% des accidents mortels sur la route 
  • Le risque d’être responsable d’un accident mortel est multiplié par 18% sous emprise de l’alcool
  • Les accidents de la route liés à l’alcool sont plus graves que les autres : on considère que, pour 100 blessés, 23 personnes décèdent d’un accident avec alcool (contre 10 décès pour un accident sans alcool)
  • Il est interdit de conduire avec un taux d’alcool supérieur à 0,5g/L

Les effets de l’alcool à partir de 0,5g/L dans le sang

L’action de l’alcool cause des troubles sur la motricité, l’équilibre et la coordination ; tous les éléments indispensables pour pouvoir conduire de façon sereine ! On ne le dira jamais assez, mais même à petite dose, l’alcool agit directement sur le cerveau en ralentissant notamment la communication avec les neurones. À partir de 0,5 g/L dans le sang on peut noter : 

  • la réduction du champ de vision 
  • la sensibilité oculaire qui accentue l’effet d’éblouissement 
  • la fatigue augmente plus rapidement 
  • la coordination des mouvements est perturbée
  • le conducteur sous-évalue le danger 

Alcool au volant : que dit le Code de la route ?

Si vous êtes contrôlés sous l’emprise d’alcool, voici quelques exemple de sanctions encourues

Pour 0,25 g/L (ce qui équivaut à un verre en moyenne) on parle d’infraction de 4ème classe et les les sanctions maximales sont les suivantes : 

  • 135 euros d’amende 
  • 6 points retenus 
  • 3 ans de suspension du permis 

Si votre taux d’alcoolémie est supérieur à 0,8 g/L (ce qui correspond à 3 verres environ) les sanctions maximales sont les suivantes : 

  • 4500 euros d’amende 
  • annulation ou suspension du permis de conduire pendant 3 ans 
  • 6 points retenus 
  • 2 ans de prison

Si vous êtes responsable d’un accident ayant causé des blessures graves, vous êtes passible de 5 ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende. 

Dans le cas où l’accident dont vous êtes responsable entraîne le décès des victimes, vous encourez 7 ans d’emprisonnement et 100 000 euros d’amende. 

Dans les deux cas ci-dessus, votre véhicule est immobilisé, vos points sont retirés et/ ou votre permis est suspendu pendant 10 ans. Car prendre le volant sous alcool, c’est mettre sa vie en danger mais également celle d’autrui, pensez-y ! 

Les conseils pour éviter les risques de l’alcool au volant

Désigner un capitaine de soirée

Lors de soirées arrosées, anticiper son retour est primordial pour prôner la sécurité et ne pas gâcher la fête. Depuis quelques années, la sécurité routière fait la promotion de “SAM”, le conducteur désigné ! SAM est l’acronyme de Sans Accident Mortel ; il s’agit de la personne qui, en début de soirée s’engage à ne pas boire d’alcool pour pouvoir ramener ses proches sans danger. 

Utiliser les éthylotests

Vous avez bu et vous pensez reprendre le volant après la fête ? La meilleure façon de savoir si vous êtes apte à conduire, c’est de souffler dans un éthylotest ! 

  • Pour un permis probatoire la tolérance est de 0,2g/L soit 0 verre d’alcool
  • Pour un permis standard, la limite autorisée est de 0,5g/L 

N’utilisez que les éthylotests portant la mention « NF ». Vérifiez la date de validité et lisez attentivement la notice avant utilisation

Si vous avez dépassez la limite, ou simplement si vous ne vous sentez pas en forme pour prendre le volant, restez sur place ou demandez à des amis qui n’ont pas bu de vous ramener 

Retenir un ami qui a bu

L’alcool sur la route c’est une question de sécurité ; et pour vous, et pour les autres. Si vous êtes spectateur d’un ami ou d’un proche qui compte prendre le volant après avoir bu de l’alcool alors qu’il n’est clairement pas en état : retenez-le ! 

Proposez-lui de rester dormir, ou faites appel à un ami qui n’a pas bu pour le raccompagner chez lui. 

La tâche peut parfois s’avérer plus complexe que prévu, alors rusez ! Prenez lui ses clés de voiture, faites durer la soirée (lancez un karaoké ou un jeu de société par exemple) ou demandez à des amis qui sauront être force de conviction de lui parler… Il y a tant de façons de retenir les gens qu’on aime ! 

Pendant les fêtes, pensez à prendre la route de la sécurité avec Eurotyre

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email