Secours, les bons gestes

18 août 2020

Même en vacances, les accidents font parfois parti du paysage. Nous vous donnons les étapes clés pour agir et secourir face à différentes circonstances. 

La méthode PAS : un moyen mnémotechnique pour sauver des vies 

  • Protéger : dans un premier temps,il faut protéger la zone de l’accident 
  • Alerter : pour que les secours puissent intervenir dans les plus bref délais, les usagers se doivent de les prévenir le plus rapidement possible.
  • Secourir : rassurer les victimes de l’accident et intervenir en cas d’hémorragie.  

Protéger le lieu de l’accident 

Pour éviter un nouvel accident et protéger la zone de choc, il est impératif de prévenir les autres automobilistes : gilet rétro-réfléchissant, triangle de signalisation, feux de détresse sont les éléments à mettre en place pour être visibles. 

Se garer loin du lieu de l’accident et mettre en sécurité les personnes qui sont déjà descendues du véhicules sont des bons gestes à suivre pour veiller à ce qu’il n’y ait pas d’autre victime et ainsi laisser le libre accès pour l’arrivée des secours. 

Alerter les secours 

En cas d’accident corporel, il faut avertir le plus rapidement  les secours soit avec un téléphone portable (même si ce dernier est verrouillé). Soit en utilisant les bornes d’appel d’urgence qu’on retrouvent tous les 2km le long de la voie. Elles permettent aux secours de géolocaliser directement le lieu de l’accident. 

Quel numéro composer pour alerter les secours ? 

  • Le 18 : les sapeurs pompiers
  • Le 15 : le SAMU 
  • Le 112 : numéro européen des services de secours 

Il vaut mieux composer le 112 car l’appel sera pris en charge par les services d’urgences du département concerné 

Une fois les secours contactés, il convient de leur fournir un maximum d’informations pour anticiper les ressources nécessaires sur le lieu de l’intervention. Si possible, il faut indiquer : 

  • le nom et prénom de la victime
  • le nombre de victimes s’il y en a plusieurs 
  • le lieu exact de l’accident 
  • l’heure 
  • la nature de l’accident 
  • le nombre de véhicules impliqués 

Secourir les victimes ce qu’il faut faire 

– S’assurer que la victime puisse respirer 

– Rassurer la victime en lui parlant 

– La couvrir avec une couverture de survie 

– Si la victime saigne, ne pas hésiter à compresser la plaie

Ce qu’il ne faut pas faire

  • Ne pas déplacer la victime, cela risquerait d’aggraver ses blessures existantes 
  • Ne pas lui donner à boire si cette dernière en réclame 
  • Si la victime est un motard, ne jamais lui retirer son casque  

Tous les usagers de la route peuvent avoir accès à des formations de premiers secours pour apprendre les bons gestes. N’hésitez pas à vous former !

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email